Webdocumentaire : La Duce Vita

Capture d’écran 2014-02-25 à 19.32.23

C’est en surfant sur le site du Courrier International que je suis tombée sur l’un des webdocumentaires promut par la rédaction. Comme vous le savez désormais, ce format documentaire attise ma curiosité depuis quelques mois ! Du coup, j’en profite pour partager avec vous mes découvertes !

Au programme d’aujourd’hui, un superbe travail sur l’Italie ! La Duce Vita, c’est un film interactif conçue par le journaliste Cyril Bérard et le photographe Samuel Picas. Au départ de ce projet, l’envie de partager une histoire. Celle d’une petite commune d’Italie qui a vu naître Benito Mussolini et où les nostalgiques du fascisme viennent encore se recueillir. Quoi de plus actuel dans une actualité sous tension en Europe !

Cette œuvre originale sonne comme une invitation à se replonger dans l’histoire d’un village italien :

« Bienvenue à Predappio. Vous êtes ici au cœur de la terre natale de Benito Mussolini, pour une plongée dans le quotidien d’une ville construite pour servir la propagande du dictateur. Un récit qui évoque l’Italie d’hier et raconte l’Italie d’aujourd’hui« .

De mon côté je vous propose de découvrir une courte vidéo pour vous donner envie d’en voir un peu plus sur ce webdocumentaire qui en vaut le détour !

La Duce Vita

Écrit et réalisé par Cyril Bérard et Samuel Picas

Visuel : © Capture écran du webdocumentaire

Vidéo : © Youtube – Cr Ne

Journaliste 2.0 : la révolution Internet

Capture d’écran 2014-02-25 à 18.31.35

Il y a quelques temps je vous ai parlé du webdocumentaire de Nina Robert, Tristan Thil et Denis Robert : Journalisme 2.0. A travers ce travail, on peut revisiter tous les méandres de la profession. Du coup, aujourd’hui je voudrais partager avec vous une interview très pertinente d’Ignacio Ramonet sur l’histoire des médias !

La question de fond de l’histoire des médias est surement de s’interroger sur les révolutions qui ont permis au fast news de remplacer le slow journalism. Pourtant, ce dernier n’a rien à envier à ce flux ininterrompu de liens et d’infos auquel nous promet de goûter le Web 2.0 ! A travers cette petite vidéo, on comprend mieux pourquoi le secteur de la communication était « destiné » à connaitre de telles révolutions ! La plus récente d’entre elles : Internet.


Cette vidéo est disponible sur la chaîne Youtube de ce webdocumentaire, l’occasion pour moi de vous inciter une fois de plus à le découvrir !

Journaliste 2.0

Un webdocumentaire de Nina Robert, Tristan Thil et Denis Robert
Une coproduction Citizen Films et France Télévisions
Réalisé et post-produit par Nina Robert et Tristan Thil

Visuel : © Capture écran sur le site de France 4

Vidéo : © Youtube – JournalisteWeb

Bernard Stiegler : l’économie de la contribution

Capture d’écran 2014-03-18 à 22.42.06

Au détour de mon vagabondage numérique, je suis tombée sur cette interview très intéressante de Bernard Stiegler.

Son travail est essentiellement axé sur les enjeux des mutations actuelles qu’elles soient sociales, politiques, économiques, ou psychologiques. Sa réflexion philosophique porte également sur le développement technologique et notamment les technologies numériques. C’est l’une des raisons de ce coup de projecteur sur ce personnage !

Je vous laisse prendre connaissance de cet entretient de geek politics. Si ce type de contenu vous intéresse je vous conseille d’aller jeter un ici. Dans ce court passage, Bernard Stiegler tente de répondre à la question du sortir d’un capitalisme malade. Je trouve le propos d’autant plus pertinent qu’il s’agit d’imaginer une « économie de la contribution inspirée des comportements propres à l’univers numérique« . Vaste programme qui est beaucoup plus développé dans cet article.

Bernard Stiegler, interviewé dans geek politics, un très bon blog du soir.be

ITW Geek Politics Bernard Stiegler from Dancing Dog Productions on Vimeo.

Crédit photo : © capture écran Viméo

Crédit Vidéo : © Viméo

Web documentaire : Journaliste 2.0

Capture d’écran 2014-02-25 à 18.31.35

Aujourd’hui j’ai décidé de vous présenter un Webdocumentaire que je trouve très bien ficelé ! Mais quel est l’intérêt me direz-vous ? L’interactivité !

En effet, c’est l’une des caractéristiques de ce format. L’outils web, a rendu possible l’interaction entre le documentaire et l’action du public ! Autrement dit, une façon stimulante d’apprendre et de s’informer ! Rien de révolutionnaire me rétorquerez-vous, ce n’est pas comme si l’internaute n’était pas habitué à entrer en interaction avec le contenu en ligne. Je vous le concède… Pourtant, des chercheurs comme Jean-Louis Weissberg – maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Paris XIII – vous parleront de « lect-acteur ». Tépoignage, s’il en est un, que quelque chose de nouveau est entrain de se produire. En fait, plus que l’interaction, le webdocumentaire permet la personnalisation ! Et c’est peut-être là que ce trouve le noeud de son succès future, ainsi que la remise en cause du principe d’une même forme d’information pour tous.

Voilà pourquoi j’aimerais vous introduire au travail proposé par France 4 : Journaliste 2.0. Il s’agit au travers de votre propre enquête de découvrir ce métier qui suscite passion, interrogation et détestation : le journalisme. Comment s’adaptent-il aux nouveaux médias ? Et au fait, être webjournaliste, ça signifie quoi ? L’ambition de ce projet est décrit ainsi :

« Nous sentons confusément qu’un certain journalisme est en train de mourir. Et avec lui, une légion de journalistes accrochés à la culture du papier, à la toute puissance de la télévision et du journal de vingt heures. Associé à la série documentaire de France 4 « Les Nouveaux journalistes », notre webdocumentaire décrit la fin d’un monde, la fin d’un journalisme et l’entrée dans un autre monde, une nouvelle ère, en montrant de l’intérieur, la fabrique de « nouveaux journalistes » ».

Voilà de quoi interpeler quand on sait que pour la majorité des personnes interrogées, le journalisme est lié au bon fonctionnement d’une démocratie. Alors, le journaliste 2.0 est-il entrain d’écrire le monde de demain où est-ce le contraire ?

Si cette vidéo vous a donné envie, venez découvrir le webdocumentaire !

Journaliste 2.0

Un webdocumentaire de Nina Robert, Tristan Thil et Denis Robert
Une coproduction Citizen Films et France Télévisions
Réalisé et post-produit par Nina Robert et Tristan Thil

Visuel : © Capture écran sur le site de France 4

Vidéo : © Youtube – JournalisteWeb

La fin d’un monde dans les yeux de GREEN

La fin d'un monde dans les yeux de GREEN

Il s’appelle Patrick et se considère comme « un citoyen ordinaire qui consacre son temps à la préservation des forêts tropicales de la planète. Pour cela (il) réalise des films sur la beauté des forêts et de la vie, mais aussi sur les industries qui les détruisent« .

Son dernier film, “Green” traite de la destruction de la forêt Indonésienne au travers des derniers instants de la vie d’une femelle orang-outan. Réalisé en version internationale, ce film a été produit de manière indépendante et fait le choix de ne faire parler que les images. Pour son documentaire, Patrick Rouxel a reçu plusieurs prix prestigieux lors des festivals du documentaire animalier WILDSCREEN et JACKSON HOLE.

L’objectif  est évident : toucher le cœur des gens. Pour Patrick Rouxel « Pour sauver la forêt tropicale indonésienne, nous devons d’abord arrêter de faire partie du processus de destruction« . Cependant, après ces 48 minutes de visionnage, bien que l’espoir de changer nos habitudes de consommation existe, il persiste en nous ce sentiment de solitude face à l’immensité du problème.

Lien vers son site : http://www.greenthefilm.com/?cat=5&lang=fr

Visuel : © Capture écran de la vidéo
Vidéo : © Youtube – Patrick Rouxel

Dans les chaussures des blogueurs !

Aujourd’hui j’ai décidé de partager avec vous une courte vidéo que je trouve très bien conçue !

Cette interview de 5 personnalités web (Delphine, Mai, Kenza, Adeline et Hélène) mené par Grégory Pouy n’a pas fini de mettre les points sur les « i » concernant les relations marques/blogueurs. Ce marketer diplômé d’Euromed et de l’Aston Business School, n’a pas pour but de prendre partie mais de décortiquer ce lien si particulier dont dépende marques et blogueurs pour survivre !

Plongez dans le quotidien des blogueuses et faites enfin tombez certains des mythes entourant leurs univers !